Partagez cette article
  •  
  •  
  •  
  •  
image_pdfimage_print

Par Ali Abunimah –Electronic Intifada – 1er novembre 2016

susan-sarandon-sipaphotossix395184

Washington, DC, le 24 août. L’actrice Susan Sarandon s’exprime devant le Tribunal de District américain, lors d’un rassemblement de solidarité avec la tribu Sioux  Standing Rock qui poursuit en justice le Corps des Ingénieurs de l’armée. Riccardo Savi SIPA

Susan Sarandon vient de rejoindre le camp de Jill Stein du Parti Vert pour les élections présidentielles de mardi prochain.

L’actrice lauréate de l’Academy Award a précédemment soutenu Bernie Sanders, qui a perdu aux primaires du Parti Démocrate face à Hillary Clinton.

Mais plutôt que de s’aligner derrière la candidate démocrate, Sarandon a dit clairement pourquoi elle ne voterait pas pour Clinton.

Dans un post sur Facebook annonçant son ralliement à Stein, Sarandon met au nombre de ses désaccords avec Clinton le salaire minimum, l’opposition à la légalisation de la marijuana et le soutien au fracking et au forage en mer.

Sarandon soutien aussi les Sioux Standing Rock dans leur lutte pour arrêter la construction d’un pipe line pétrolier qui traverse leurs terres tribales du Dakota du Nord.

« La crainte de Donald Trump ne me suffit pas à soutenir Clinton, avec ses problèmes de corruption » écrit Sarandon. « Maintenant que Trump s’autodétruit, je sens que même ceux qui se trouvent dans des États-clef ont la possibilité de voter selon leur conscience ».

Sarandon n’est pas la première célébrité à plaider pour un changement radical sur ces questions et d’autres.

Mais la star de Hollywood a une objection à opposer à Clinton qui se démarque : « elle soutient une aide militaire inconditionnelle à Israël ».

Même en 2016, il est encore inhabituel pour les stars de premier plan de Hollywood d’attaquer Israël, même parmi ceux qui s’expriment politiquement à gauche.

Peut-être cela est –il un signe de plus de l’ébranlement d’un des grands tabous de la politique américaine.

Traduction SF pour l’Agence Media Palestine

Source: Electronic Intifada