image_pdfimage_print
Affiche du film « 50 minutes from home » par Nahed Awwad.

Par l’Agence Média Palestine, le 17 juin 2020

L’institut du film palestinien poursuit sa programmation hebdomadaire avec le film « 5 MINUTES FROM HOME » de la réalisatrice palestinienne Nahed AWWAD.

Aujourd’hui, 17 juin, à partir 17h, heure de Jérusalem, la Plateforme des Films Palestiniens vous propose le film « 5 MINUTES FROM HOME » de la réalisatrice palestinienne, Nahed Awwad. Version originale sous-titrée en anglais. Le film sera disponible jusqu’au 24 juin sur le site Palestinian Film Institute.

5 MINUTES FROM HOME : Un film de Nahed Awwad (2007) – 54 min – VO (sous-titré en anglais)

Scénario: Nahed Awwad
Production: Nahed Awwad, Al Jazeera Documentary Channel, Karavan Films, Istanbul, Manara Films, Palestine et Akka Films, Suisse
VO (sous-titré en anglais).

Synopsis : L’aéroport de Jérusalem s’étendait le long de la route qui relie Jérusalem à Ramallah (15km). Il a été occupé par l’armée israélienne en 1967. Nahed Awwad a vu grandir à l’extrémité de la piste poussiéreuse, un des plus gros check-points d’accès à la Cisjordanie, Qalandia. Pourtant, elle découvre qu’il n’en a pas toujours été ainsi : ce lieu aujourd’hui désolé, a été un lieu d’escales internationales des années 50-60 et de la vie fastueuse et libre du voyage. Les images et témoignages joyeux du passé contrastent amèrement avec celles du présent, où le terrain d’aviation est interdit d’accès, à l’abandon derrière des barbelés et le Mur.

« La jeune génération ne connaît pas l’aéroport d’Al-Quds. Naguère, il était notre fenêtre sur le monde. Les voyageuses avaient de grands chapeaux et des robes à volants. Avec ces vieilles photos, j’ai l’impression de regarder un film égyptien des années 1950. » – Nahed Awwad

Biographie : Nahed Awwad

Nahed Awwad est née à Beit Sahour, près de Bethléem, en 1972. Elle a découvert le monde du cinéma et des media pendant la 1ère Intifada, soulèvement populaire contre l’occupation israélienne. Monteuse autodidacte, elle a travaillé sur les films de réalisateurs palestiniens connus, pour les TV locales palestiniennes puis dans des réseaux internationaux. Elle fera plus tard une formation professionnelle en cinéma au Canada, en Belgique, au Qatar et au Danemark.

Aujourd’hui cinéaste indépendante, elle vit entre Ramallah et Tunis. Depuis 2002, elle a réalisé cinq courts-métrages dont « 25 km » et « La 4ème chambre ». Ainsi que deux longs-métrages documentaires : « A 5 min de chez moi » et « Appel de Gaza ».

Les films de Nahed Awwad sont à l’opposé des infos TV : sa caméra entre dans l’intimité, riche en détails.

Biographie par « Palestine : filmer c’est exister » (PFC’E), Genève

Source : Palestine Film Institute