Partagez cette article
  •  
  •  
  •  
  •  
image_pdfimage_print

Par Haneen Maikey, le 30 juillet 2020

Des Palestiniens d’Al Qaws et d’autres organisations queer ou féministes dans une manifestation LGBTQ à Haifa le 29 juillet 2020. (Photo: Angelique Abboud/Al Qaws/Facebook)

Note de la rédaction de Mondoweiss : Haneen Maikey, directrice d’alQaws, a prononcé ce discours devant les manifestants du 29 juillet 2020 à Haïfa.

Tant de choses sont arrivées depuis notre réunion ici l’an dernier, et il y a tant de choses à discuter. Nous sommes ici aujourd’hui parce que la question du genre et de la diversité sexuelle n’a pas quitté les gros titres en Palestine depuis plus de 12 mois. Elle est réapparue encore et encore, dans des discussions politiques et dans des débats sociaux, exposant chaque fois les divergences, les doubles standards et la violence odieuse. Malgré cela, nous avons aussi été témoins de la force et du courage des gays, lesbiennes, bisexuels et trans palestiniens. Nous avons vu nos amis, nos familles et nos alliés élever finalement leurs voix pour soutenir notre lutte.

Nous sommes ici parce que la majorité d’entre nous sommes blessés et épuisés par nos confrontations quotidiennes avec la violence homophobe et transphobe. Mais nous sommes aussi ici parce que nous sommes motivés par l’amour et la rage à continuer cette lutte.

Nous combattrons toutes les tentatives de nous soumettre, que ce soit au nom de traditions sociétales fatiguées ou de fausses moralités. Nous sommes ici aujourd’hui pour rejeter catégoriquement tout ce qui vise à semer la peur, des menaces publiques au chantage physique et émotionnel. Nous ne serons ni effacés ni réduits au silence !

Nous sommes ici pour rejeter la cooptation de notre lutte pour des gains sociaux, politiques et économiques étroits. Les gays, lesbiennes, transgenres et queers palestiniens ne peuvent plus être réduits à un tabou étouffé. Nous ne pouvons plus être muselés par nos hypocrites dirigeants. Les questions LGBT et queer sont des questions qui concerneront toujous notre société dans son ensemble. Il est temps que les autres réalisent que nous sommes ici pour rester et lutter !

« Nous sommes en colère contre la violence patriarcale exercée sur nos corps dans nos rues et nos maisons. Nous sommes en colère contre les structures de contrôle familial sur nos désirs et notre expression de genre. Nous sommes en colère contre les normes oppressives qui dictent notre honte collective à propos de genre et de sexualité.

— alQaws (@alQaws) 28 juillet 2020 »

Nous nous rassemblons ici pour protester contre le silence trompeur des thérapeutes et des communautés médicales qui trahissent leur devoir éthique envers leurs patients en rendant possible la pratique de la thérapie de conversion. Le moins qu’ils puissent faire est de l’appeler par son nom : torture ! Nous demandons que ces professionnels s’expriment sur des questions si centrales pour leur travail ! Les médias ne peuvent plus nous réduire à un sujet brûlant en temps de crise pour obtenir simplement de meilleures évaluations et plus de likes ! Nous demandons un journalisme engagé pour faciliter une discussion publique féconde et saine.

Nous sommes ici pour appeler nos familles à appuyer notre lutte. Si nous comprenons les difficultés que vous pouvez rencontrer, nous vous exhortons à abandonner vos rôles de gardiens des coutumes, des traditions, des réputations et des ouï-dire. Soutenir vos enfants et leur bien-être mental et émoitionnel devrait être votre priorité, pas ce que les gens peuvent dire sur vous ou nous !

Nous sommes venus à Haïfa, de toute la Palestine, pour protester contre la suppression de nos activités et de nos événements — de Jaffa à Naplouse à Ramallah ! Votre persécution ne fait que nous alimenter pour créer des espaces plus vastes, plus puissants, pour la vie queer en Palestine.

Nous sommes venus mettre fin aux tentatives de l’occupation israélienne pour exploiter notre peine et « rosir1 » notre combat. Dans les deux dernières décennies, la propagande coloniale du pinkwashing, bien qu’elle ait été persistante et bien financée, n’a pas été capable de nous effacer ! Les échecs du pinkwashing ont au contraire seulement souligné que la libération queer requiert la libération de la Palestine et de tous les Palestiniens !

À nos amis et à nos soutiens présents à cette manifesation : merci pour votre visibilité. Le changement ne commencera pas sans vous. Ne nous faisons pas utiliser par un discours polarisant. Faisons de la place pour tous les Palestiniens, une place pour la curiosité et les questions. Changeons ensemble. Et que ce changement soit vaste et inclusif !

Nous sommes ici pour affirmer que le changement transformateur vient par le travail infatigable de la communauté LGBTQ palestinienne, tant par son activisme que par l’existence quotidienne en tant que personnes queers. Chaque jour nous combattons la violence contre nous, qu’elle soit à l’intérieur de la maison ou dans les rues.

À nos communautés LGBT et queer dans toute la Palestine : souvenons-nous que notre lutte est profondément enracinée et positionnée contre tous les systèmes d’oppression. Notre lutte doit nous faire avancer vers une libération globale, vers un monde plus juste ! Prenons la responsabilité de notre lutte et de notre peine. Que la faim de mettre en pièces ce monde cruel et d’en construire un nouveau nous alimente.

Et finalement, aux personnes qui n’ont pu être ici avec nous aujourd’hui à cause de la pandémie, ou d’inquiétudes à l’idée d’apparaître en public, ou des barrières coloniales nous fragmentant dans toute la Palestine : nous vous serrons dans nos bras ! Merci aux nombreuses personnes derrière la scène qui ont travaillé sans relâche pour que cette manifestation ait lieu. Nous savons que vous êtes avec nous. Nous savons que vous êtes présents. Nous espérons avoir rendu justice à vos espoirs et à vos rêves, ainsi qu’à votre peine. Nous attendons le temps où nous pourrons tous nous rassembler dans une Palestine libre et libérée !

Ce discours a été originellement publié par Al Qaws le 29 juillet 2020 et reproduit sur Mondoweiss avec leur permission.

Haneen Maikey est la directrice d’alQaws pour la diversité sexuelle et de genre dans la société palestinienne, une organisation de masse qui mobilise toute la Palestine pour construire une communauté parmi les Palestiniens LBGTQ+ et pour promouvoir la justice sexuelle et de genre. Haneen est aussi une voix majeure dans les mouvements transnationaux grandissants qui contestent le colonialisme et le racisme.

Traduction : CG pour l’Agence Média Palestine

Source : Mondoweiss