image_pdfimage_print

Le Groupe Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique condamne le refus persistant d’Israël à autoriser l’entrée dans Gaza aux eurodéputés[i].

18/03/2015

image003

Les députés européens Martina Anderson[iii] et Neoklis Sylikiotis[iv] qui faisaient partie d’une délégation de députés européens de différents groupes politiques ont été retenus pour interrogatoire pendant plus de 2 heures à l’aéroport de Tel Aviv hier 17 mars avant d’apprendre qu’ils n’auraient pas l’autorisation de se rendre dans la Bande de Gaza – sans aucune explication ni justification.

Cette délégation officielle[v] devait inspecter Gaza le lendemain dans le but d’évaluer l’étendue de la destruction produite par les bombardements israéliens de l’été 2014 et d’identifier les secteurs qui ont besoin d’urgence de services publics.

La députée irlandaise, Martina Anderson, présidente de la délégation, a commenté ainsi: « Il est inacceptable qu’une délégation officielle de l’Union européenne en Palestine ait été interdite d’accès afin d’inspecter la situation humanitaire et les destructions à Gaza sachant que l’UE est le plus grand donateur pour la Palestine. Bien que nous avions clairement établi que la mission de cette délégation était d’identifier les besoins les plus urgents en services publics vitaux comme les écoles, les centres de santé et ceux de distribution de nourriture, dans un but purement social, économique et humanitaire, nous continuons à être bloqués.

En septembre 2014, une précédente délégation de 13 députés européen du GCGUE/GVN avait été interdite d’entrée à Gaza.

Le député cypriote Neoklis Sylikiotis, a déclaré: « Ce sont des tentatives flagrantes pour nous dissuader à accomplir notre mission. Nous allons saisir cette occasion pour nous rendre à Jérusalem-Est qui a souffert d’énormes tensions au cours de l’année dernière dues notamment à la colonisation illégale, aux destructions de maisons et aux difficultés d’accès à l’Esplanade des mosquées. Nous rencontrerons aussi des représentants de l’UNRWA[vi]. De toutes façons, nous poursuivons notre lutte pour libérer Gaza et en finir avec l’apartheid israélien illégal ».

Martina Anderson conclut: « Refuser aux députés européens l’accès à Gaza est devenu une tendance inquiétante. Mais qu’est-ce qu’Israël s’acharne-t-il à cacher aux yeux du monde ? »

Notes :

[1] Titre original « GUE/NGL condemns Israel’s continued refusal to grant MEPs entry to Gaza », publié à: http://www.guengl.eu/news/article/gue-ngl-condemns-israels-continued-refusal-to-grant-meps-entry-to-gaza.Traduction: Michel, UJFP

2 Le Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique comprend 51 députés.

3 Martina Anderson est députée su Sinn Féin, Irlande, est présidente des représentants de l’UE auprès du Conseil législatif palestinien. Mel: martina.anderson@europarl.europa.eu

4 Neoklis Sylikiotis, député de l’AKEL, Chypre, est représentant de l’UE auprès du Conseil législatif palestinien. Mel: neoklis.sylikiotis@europarl.europa.eu

5 Les autres membres de cette délégation sont les députés européens Margrete Auken (Danemark, Groupe des Verts/Alliance libre européenne) et Edouard Martin (France, Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen)

6 United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near Eas, en français: Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient.

Source: GUE/NGL