Partagez cette article
  •  
  •  
  •  
  •  
image_pdfimage_print

miri-regev

La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev

Miri Regev, ministre israélienne de la Culture, a déclaré que l’armée israélienne aurait dû tirer sur la famille palestinienne de Nabi Saleh en Cisjordanie qui a empêché un enfant blessé d’être arrêté au cours de la dernière manifestation hebdomadaire contre la confiscation illégale de leurs terres.

Selon Miri Regev ces contestataires sans armes auraient dû être simplement abattus. A ce sujet, elle a formellement demandé au ministre de la Défense, Moshe Ya’alon et au Premier ministre, Benjamin Netanyahou de modifier les règles d’ouverture du feu pour éviter le genre d' »humiliation » que le soldat a eu à endurer.

« Nous devons immédiatement décider qu’un soldat attaqué soit autorisé à ouvrir le feu. Point. J’interpelle le ministre de la Sécurité d’en terminer avec les humiliations et modifie immédiatement les règles d’ouverture du feu » a écrit Miri Regev sur Facebook. « Quiconque essaye de faire du mal à un civil ou à un soldat israélien doit savoir que son sang sera sur sa tête » continue la ministre en utilisant une expression biblique pour faire passer l’idée que les Palestiniens qui ont attaqué le soldat étaient bons pour être tirés comme des lapins.

Ceci fait suite à l’incident de vendredi 28 août quand un soldat israélien a tenté d’arrêter Mohammed Tamimi, 12 ans, tentative qui a tourné en une rude bagarre impliquant sa sœur, sa mère et sa tante. Cette lutte a été filmée par un journaliste palestinien local, Bilal Tamimi.

1) Titre original: « Israeli minister: Palestinian women who saved injured boy from Israeli soldier should have been shot ». Article paru dans le Middle East Monitor du 1er septembre 2015. Traduction et notes: Michel, UJFP.

2) De nombreuses photos de cet incident sont disponibles sur internet. Celles du site Daily Mail On Line me semblent les plus intéressantes dans la mesure où on peut voir comment un courageux soldat de Tsahal n’a pas hésité à s’attaquer à un garçon d’une douzaine d’années … sans se douter qu’une fillette de 13 ans suivie de de femmes n’hésiteraient pas à s’attaquer à lui pour libérer le garçon: http://www.dailymail.co.uk/news/article-3214441/Remarkable-moment-young-girl-bites-Israeli-soldier-two-women-overpower-puts-Palestinian-boy-broken-arm-headlock-gunpoint-clashes-West-Bank.html

3) Utilisée à plusieurs reprises dans la Bible (notamment Ezéchiel 33:4 …etc.)

Traduction: Michel O. pour l’Agence Média Palestine

Source: Middle East Monitor

aa_picture_20150828_6153143_high