Des citoyens israéliens opposés aux abus de position de Katharina von Schnurbein dans la commission européenne


Boycott from Within, le 23 septembre 2019


À: Jean-Claude Juncker, Président de la Commission Européenne

Cher Président Juncker, 

Nous sommes des citoyens israéliens actifs contre les violations par notre gouvernement du droit international et des droits humains contre le peuple palestinien indigène[1]. Nous sommes des défenseurs des droits humains qui promouvons des outils démocratiques pour nous élever contre ces politiques illégales. Nombreux parmi nous sont les descendants de survivants de l’Holocauste. Notre vision de la justice et de l’égalité vient souvent de nos propres histoires familiales. Nous nous opposons à toute forme de racisme  et nous soutenons la dignité humaine et la liberté où que ce soit. 

Parmi nos efforts pour soutenir la liberté, la dignité et la pleine égalité pour le peuple palestinien, nous approuvons la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) appelée par  une large coalition de groupes de la société civile palestinienne. Cette lutte est une campagne légitime, démocratique, ancrée sur le terrain, sur le modèle de la campagne pour la justice et l’égalité en Afrique du Sud d’il y a plusieurs dizaines d’années. 

Nous avons appris que le mercredi 25 septembre le ministre israélien des affaires stratégiques, Gilad Erdan, va parler devant le Parlement européen, avec Katharina von Schnurbein, la coordinatrice de la Commission Européenne pour le combat contre l’antisémitisme, lors d’un événement intitulé « Délégitimation d’Israël : le visage acceptable de l’antisémitisme ». Nous notons que les activités de  Mr Erdan, dans sa position de ministre des affaires stratégiques, manipulent l’antisémitisme pour protéger Israël d’une critique légitime  et violent les droits fondamentaux des citoyens européens. De plus, les efforts de Mr Erdan pour faire taire la critique légitime d’Israël en Europe, est contraire au droit à la liberté de parole. Nous croyons que la participation de Katharina von Schnurbein à cet événement peut légitimer ces violations des principes de l’UE.

De plus nous notons que les activités de Mr Erdan n’ont rien à voir avec le combat légitime contre l’antisémitisme, dont Mme von Schnurbein est responsable. Nous en appelons donc à vous pour que vous interveniez immédiatement et donniez des instructions à Mme von Schnurbein afin qu’elle n’excède pas le mandat de sa position dans la CE/UE en assistant à cet événement avec Mr Erdan. Nous vous expliquons ci-après le sens de notre appel. 


Le ministre israélien des affaires stratégiques (MSA) a fait la promotion de la compilation de « listes noires » secrètes qui contiennent les noms de militants supposés BDS. Ces listes sont utilisées dans plusieurs objectifs. Un exemple est l’interdiction d’entrer en Israël /Palestine aux frontières contrôlées par Israël, simplement sur la suspicion de défendre un point de vue légitime[2].

Au-delà, le MSA israélien a pris des mesures pour convaincre des banques en Europe de fermer les comptes associés à des ONG palestiniennes. Mr Erdan dirige une campagne  destinée à faire taire des organisations de défense des droits humains actives contre les violations par Israël des droits humains et qui font de sérieux efforts pour situer les responsabilités de façon exacte à l’échelle internationale.

S’ajoute à cela le fait  que le MSA israélien a encouragé le racisme. Par exemple, son rapport de 2019 intitulé « Des terroristes en costume » est basé sur des caricatures racistes tâchant de dépeindre les organisations de la société civile palestinienne comme essentiellement suspectes et violentes, de manière à les discréditer et à les priver de financement, ainsi que l’ont noté des groupes de défense des droits[3].

Face à cela, nous voudrions exprimer notre profonde préoccupation quant au fait que Mr Erdan et son programme soient légitimés par une représentante officielle de la Commission Européenne, à savoir Katharina von Schnurbein, qui va parler dans le même événement que lui. 

Nous sommes profondément préoccupés du fait que l’UE et la CE donnent leur aval à Mr Erdan qui répand une propagande haineuse, que l’UE elle-même a rejetée comme « sans fondement et inacceptable »[4]. De plus, nous ne voyons pas en quoi la position de Katharina von Schnurbein dans la Commission et dans l’UE a quoi que ce soit à voir avec la critique des violations des droits humains par Israël et avec BDS. 

Etant donnés ces faits, nous sollicitons respectueusement du Commissaire Européen le retrait de la participation de Mme Von Schnurbein de cet événement qui serait un abus de sa position officielle.

Nous en avons plus qu’assez des tentatives de présenter la campagne BDS, à laquelle nous sommes nous-mêmes engagés, comme une entreprise antisémite. Nous notons aussi que plusieurs ministères européens des affaires étrangères ont clairement déclaré que la campagne BDS s’inscrit dans le domaine de la protection de la liberté de parole. 

Veuillez noter s’il vous plaît que nous allons suivre ce cas et d’autres du même type. De plus, nous avons l’intention de faire appel à l’Ombudsman et d’avoir recours à des moyens démocratiques si aucune action n’est engagée pour faire cesser cet abus de pouvoir exécutif de Mme von Schnurbein.

Nous serions intéressés par une réponse de votre part


Sincèrement

Ofer Neiman, Tali Shapiro 

au nom de Boycott! Soutien de l’Intérieur à l’Appel Palestinien BDS (Boycott from Within) 

Source: BFW

Traduction: SF pour l’Agence Média Palestine


Retour haut de page