Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
image_pdfimage_print

Par l’Agence Média Palestine, le 21 juillet 2020

Source : Editions Syllepse

Cet ouvrage est une initiative de l’UJFP, Union juive française pour la paix.

Il s’adresse à un large public de jeunes, d’enseignants, d’éducateurs, de militants, qui souhaitent faire le point sur le racisme et entendre ce que des Juifs ont à dire sur la manière de le combattre avec tous.

C’est la deuxième édition, revue et augmentée, après épuisement de la première édition : elle se situe plus nettement dans l’intersectionnalité, dans l’articulation des luttes autonomes des racisés, des victimes de violences policières. Elle est un outil de parole, aux côtés de celle de tous ceux qui luttent contre le racisme d’Etat.

Car c’est du racisme dont nous voulons parler, pas seulement de sa variante antisémite.

Nous voulons montrer ici comment la lutte contre le racisme est indivisible. Toutes les attitudes et toutes les politiques de rejet, d’exclusion, de persécution et d’épuration ethnique sont à combattre.

Bien sûr, l’histoire de beaucoup d’entre nous, le souvenir des persécutions et du génocide juif nous incitent à une vigilance particulière, nous enjoignent de ne jamais être du côté des bourreaux, quels qu’ils soient.

Nous avons certes dans le cœur cette blessure liée à l’antisémitisme et à Auschwitz, comme une écharde purulente. Mais nous vivons maintenant et nous devons constater que les principales victimes du racisme ne sont plus les Juifs.

Il faut en parler aujourd’hui, dans l’après-Charlie, dans l’après-Bataclan, quand l’islamophobie se déchaîne, quand la négrophobie perdure, dans la crise de l’accueil des migrants dont on sait qu’elle n’est pas éphémère, quand les discours violents d’exclusion se répandent ici, aux États-Unis, au Brésil, en Israël-Palestine…

Proposer notre parole juive contre le racisme aujourd’hui, c’est prendre le parti de l’universel, contre tous les nationalismes ; celui de la fraternité, contre tous les replis sur soi ; celui de l’action solidaire en faveur des réfugiés, des musulmans, des Noirs, des Rroms, des peuples en lutte contre l’oppression…

Ce livre a reçu le soutien du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).