La Norvège émet un avis officiel contre le commerce avec les colonies israéliennes

Le ministère des affaires étrangères invoque l’intensification de l’activité des colons et de la violence à l’encontre des Palestiniens pour justifier la mise à jour des conseils donnés aux entreprises nationales.

Par Middle East Eye, le 7 mars 2024

Des manifestants norvégiens pour un cessez-le-feu à Gaza. Photo : Anadolu Agency

La Norvège a émis un avis officiel contre tout commerce ou activité commerciale avec les colonies israéliennes illégales dans les territoires palestiniens occupés.

Dans une déclaration publiée jeudi, le ministre norvégien des affaires étrangères a indiqué que ce nouvel avis était émis dans le contexte de l’escalade de l’expansion des colonies, ainsi que de « l’augmentation de la violence des colonies à l’encontre des Palestiniens ».

« Depuis de nombreuses années, la Norvège affirme clairement que la politique de colonisation en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, est contraire au droit international, notamment au droit humanitaire et aux droits de l’homme, et qu’elle compromet la possibilité d’un futur État palestinien et d’une solution pacifique au conflit », a déclaré le ministre des affaires étrangères, Espen Barth Eide.

« L’industrie norvégienne a demandé des conseils aux autorités norvégiennes – avec cette clarification, nous indiquons clairement que les entreprises norvégiennes doivent être conscientes que, par une activité économique ou financière dans les colonies israéliennes qui violent le droit international, elles risquent de contribuer à des violations du droit international humanitaire ou des droits de l’homme ».

Depuis le 7 octobre, date à laquelle une attaque menée par des combattants du Hamas dans le sud d’Israël a fait 1 140 morts, les attaques de colons en Cisjordanie occupée sont devenues de plus en plus fréquentes.

Environ 300 Palestiniens ont été tués en Cisjordanie par les troupes et les colons israéliens au cours des trois derniers mois de 2023, ce qui porte à 507 le nombre total de décès enregistrés, dont 124 enfants, selon l’ONU et les groupes de défense des droits.

Israël a également intensifié la construction de colonies illégales.

Mercredi, un ministre israélien a déclaré que son gouvernement avait fait avancer les plans de construction de milliers de nouvelles maisons de colons en Cisjordanie occupée.

Peace Now‘, qui surveille la construction des colonies, a déclaré que 3 426 maisons avaient fait l’objet d’un examen par un comité de planification. Ces maisons sont situées dans des colonies telles que Maale Adumim et Kedar, à l’est de Jérusalem, ainsi qu’à Efrat, au sud de la ville.

« Près de 3 500 unités de colonisation », a écrit mercredi la ministre israélienne des colonies, Orit Strock, sur X, anciennement Twitter : « Nous avons promis, nous tenons nos promesses… Ensemble, nous continuerons à faire avancer les colonies ».

Plus de 490 000 colons israéliens vivent au milieu de trois millions de Palestiniens en Cisjordanie occupée.

Source : Middle East Eye

Traduction ED pour l’Agence Média Palestine

Retour haut de page