Les ventes à l’étranger de McDonald’s continuent de chuter

Le directeur financier de McDonald’s déclare que les ventes à l’étranger vont continuer à faiblir en raison des difficultés rencontrées au Moyen-Orient et en Chine.

Par Deborah Sophia, le 13 mars 2024

Une enseigne de la chaîne de restauration rapide américaine McDonald’s, à l’extérieur de l’un de ses restaurants à Sint-Pieters-Leeuw, près de Bruxelles, en Belgique, le 4 mars 2024. REUTERS/Yves Herman

Les ventes internationales McDonald’s (MCD.N) baisseront progressivement au cours de ce trimestre, sous la pression du conflit au Moyen-Orient et de la faiblesse de la demande en Chine, a déclaré mercredi le directeur financier Ian Borden, ce qui a entraîné une baisse de 2 % de ses actions dans les premiers échanges.

« Les ventes du premier trimestre dans le segment des marchés internationaux sous licence de McDonald’s seront « légèrement inférieures » à celles du trimestre précédent », a déclaré M. Borden lors de la conférence mondiale UBS sur la consommation et la vente au détail.

En février, la société a largement dépassé les estimations de Wall Street concernant les ventes du quatrième trimestre dans ce secteur, en partie à cause des manifestations et des campagnes de boycott contre plusieurs marques occidentales en raison de leur position pro-israélienne dans la guerre à Gaza.

« Nous continuons à faire face aux conséquences de la guerre au Moyen-Orient. Mais nous constatons également ce que j’appellerais un début morose en Chine cette année », a déclaré M. Borden.

Les entreprises internationales telles que McDonald’s sont également confrontées à la faiblesse de la demande en Chine, où les problèmes d’emploi, l’aggravation de la crise immobilière et les incertitudes économiques pèsent sur le moral des consommateurs.

Deborah Sophia est correspondante pour Reuters et couvre le secteur de la consommation et de la vente au détail aux États-Unis

Source : Reuters

Traduction ED pour l’Agence Média Palestine

Retour haut de page