CIJ: le Nicaragua accuse l’Allemagne de faciliter le génocide d’Israël à Gaza

Le Nicaragua saisit la CIJ et accuse l’Allemagne de violer la convention sur le génocide dans ses relations avec Israël.

Par l’Agence Média Palestine, le 21 mars 2024

Le 1er mars 2024, le Nicaragua a saisi la Cour Internationale de Justice et accuse l’Allemagne de faciliter le génocide d’Israël à Gaza en suspendant ses subventions à l’UNRWA et en aidant financièrement et militairement Israël. Selon le Nicaragua, l’Allemagne viole la convention sur le génocide de 1948 et les conventions de Genève de 1949 sur le droit de la guerre dans les territoires palestiniens occupés.

Selon les experts de l’ONU, l’Allemagne est un allié clé de Tel-Aviv et l’un de ses principaux fournisseurs d’armes d’Israël, avec les États-Unis.

Le porte-parole du gouvernement allemand, Wolfgang Buechner, a déclaré que l’Allemagne présenterait sa position devant le tribunal, mais a ajouté que Berlin estimait l’affaire infondée.

La CIJ tiendra des audiences publiques sur la demande en indication de mesures conservatoires présentée par le Nicaragua dans l’affaire Nicaragua contre Allemagne les lundi 8 et mardi 9 avril 2024. Le communiqué de presse de la CIJ précise que le Nicaragua demande à la Cour « d’indiquer des mesures provisoires d’extrême urgence, en attendant que la Cour se prononce sur le fond de l’affaire, en ce qui concerne la « participation de l’Allemagne à un génocide plausible en cours et à des violations graves du droit international et d’autres normes contraignantes du droit international qui se produisent dans la bande de Gaza ». »

La plaidoirie du Nicaragua se tiendra le 8 avril 2024 à la CIJ, à la Haye, de 9h30 à 12h30.
La plaidoirie de l’Allemagne se tiendra le 9 avril à la CIJ, à la Haye, de 9h30 à 12h30.

Retour haut de page