Samsung Next met fin à ses activités en Israël

La branche ‘innovations’ du géant de la Tech, Samsung, a jusqu’à ce jour, investit dans 70 entreprises israéliennes. “Nous ne serons plus présents en Israël mais nous restons engagés à investir dans la région et à encourager les recommandations de la part d’entrepreneurs et créateurs d’entreprises,” a écrit dans un e-mail le chef du bureau de Samsung Next à Tel-Aviv.

Par Meir Orbach, le 9 avril 2024

Eyal Miller, directeur général de Samsung Next. (Photo: Marcel Dychev)

Samsung Next, la branche ‘innovations’ du géant de la Tech, Samsung, met fin à ses activités en Israël, a annoncé mardi le Fonds d’investissement. Le Fonds, qui investit dans de jeunes sociétés, change de modèle commercial et déplace vers l’étranger toutes ses activités en Israël. 

Samsung Next est basé en Californie, avec des bureaux en Corée et en Israël. La branche ‘innovations’ avait été créée pour aider Samsung Electronics à identifier de nouvelles opportunités de croissance.

En Israël, la majeure partie de ses activités portent sur le Fonds d’investissement qui repère des start-ups et des développements locaux qui pourraient être des succès financiers significatifs pour Samsung.

Un e-mail envoyé par le personnel du Fonds en Israël, dirigé par le vice-président et directeur général Eyal Miller explique : « Aujourd’hui je vous annonce que Samsung Next procède a des changements organisationnels nécessaires dans le bureau de Tel-Aviv afin de consolider ses activités. Israël demeure un marché attractif pour Samsung Next, et les relations existantes avec nos partenaires et les sociétés du portefeuille ne changeront pas. Cette décision, bien que difficile, n’enlève rien à ce que nous avons accompli ensemble pendant presque une décennie. Nous avons investit dans 70 entreprises, mené des collaborations entre des start-ups israéliennes et Samsung, et développé (grâce à votre soutien indéfectible) une communauté d’entrepreneurs, de créateurs et d’investisseurs, à Tel-Aviv et à l’étranger. Notre équipe assurera la transition jusqu’à l’automne prochain. Cela afin d’aligner en douceur notre travail et nos relations avec l’équipe états-unienne et de répondre aux exigences opérationnelles nécessaires à la fermeture de bureaux. Nous ne serons plus présents en Israël mais nous restons engagés à investir dans la région et à encourager les recommandations de la part d’entrepreneurs et créateurs d’entreprises. Nous ne pouvions pas prévoir ce qui est en train de se passer mais notre priorité aujourd’hui est d’assurer votre succès à venir. »

Meir Orbach est un journaliste sur les nouvelles technologies spécialisé dans l’écosystème israélien.

Source : CTech

Traduction LG pour l’Agence Média Palestine

Retour haut de page