Joaquin Phoenix, Cate Blanchett ainsi que d’autres célébrités d’Hollywood exhortent Joe Biden à demander un cessez-le-feu entre Israël et Gaza : « la compassion doit prévaloir »

Par l’Agence Média Palestine, le 21 octobre 2023

(Variety)

Un groupe de 55 artistes et militant.es renommé.es de l’industrie du divertissement a signé une lettre ouverte au Président Joe Biden, demandant un cessez-le-feu entre Gaza et Israël.

Parmi les signataires figurent des noms tels que Joaquin Phoenix, Cate Blanchett, Jon Stewart, Kristen Stewart, Susan Sarandon, Mahershala Ali, Riz Ahmed, Ramy Youssef et Quinta Brunson.

“Nous exhortons votre administration, ainsi que les dirigeant.es du monde entier, à honorer chacune des vies se trouvant en Terre Sainte et à encourager et faciliter un cessez-le-feu au plus vite – la fin des bombardements sur Gaza et une libération des otages, sain.es et sauf.ves,” détaille la lettre.

Le communiqué, diffusé par l’organisation Artists 4 Ceasefire, contient aussi le commentaire d’un ancien porte-parole de l’UNICEF, James Elder, soulignant la dévastation infligée par Israël à la population de Gaza par les bombardements aériens et par les coupures d’eau et d’électricité.

“Les enfants et les familles de Gaza sont pratiquement sans nourriture, sans eau, sans électricité, sans médicaments et sans accès sécure à des hôpitaux. Cela à la suite de plusieurs jours de bombardements aériens et de fermeture des voies d’approvisionnement,” explique la déclaration d’Elder. “L’unique centrale électrique de Gaza n’a plus de carburant depuis mercredi après-midi, ce qui a pour conséquences qu’il n’y a plus ni d’électricité, ni d’eau, ni de traitement des eaux usées. La plupart des habitant.es n’ont plus accès à l’eau potable, ni au robinet, ni par des fournisseurs autres… La situation humanitaire a atteint un niveau létal, et pourtant tout indique que de nouvelles attaques vont avoir lieu. La compassion — ainsi que le droit international — doit prévaloir.”

Un autre communiqué demandant un cessez-le-feu à Gaza et une aide humanitaire dans la région a récolté d’importantes signatures cette semaine. Le communiqué, écrit par Artists for Palestine UK, a été signé par des personnalités telles que Tilda Swinton, Charles Dance, Steve Coogan, Miriam Margolyes, Michael Winterbottom, Mike Leigh et Asif Kapadia. Le communiqué accuse le gouvernement britannique de “non seulement tolérer les crimes de guerre, mais aussi de les aider et de les encourager.”

Le 7 octobre dernier, le Hamas, groupe militant palestinien, a lancé une attaque sans précédent sur Israël, tuant plus de 1400 personnes et faisant plus de 200 otages. Le gouvernement israélien a répondu en mettant en place un “siège complet” de Gaza, comme l’a décrit les ministre de la défense israélien Yoav Gallant. Plus de 3000 Palestinien.nes ont été tué.es dans ce conflit, selon le ministère de la santé palestinien.

En visite en Israël plus tôt cette semaine, le Président Biden a affirmé la fidélité des États-Unis à Israël, déclarant qu’il “demanderait au Congrès des États-Unis un soutien sans précédent à la défense d’Israël.” Il a également travaillé avec les Président égyptien Abdel Fattah el-Sissi sur un accord pour ouvrir la frontière du pays avec Gaza, permettant l’entrée de 20 camions chargés d’aide humanitaire afin de fournir un soutien à une population de plus de deux millions de personnes.

Voici le communiqué en entier et, à suivre, la liste des signataires :

Cher Président Biden,

Nous nous sommes rassemblé.es aujourd’hui en tant qu’artistes et militant.es, mais surtout en tant qu’êtres humains témoins des horreurs et des massacres dévastateurs en cours, en Israël et en Palestine.

Nous demandons à ce que, en tant que président des États-Unis, vous appeliez à une désescalade de la violence et à un cessez-le-feu immédiats à Gaza et en Israël avant qu’une autre vie ne soit prise. Plus de 5000 personnes ont été tuées ces dix derniers jours – chiffre qu’aucun personne de conscience ne peut trouver catastrophique. Nous croyons qu’une vie d’une personne est sacrée, quelque soit sa foi ou son ethnie, et nous condamnons le meurtre des civil.es palestinien.nes et israélien.nes.

Nous exhortons votre administration, et les dirigeant.es du monde entier, à honorer chacune des vies de la Terre Sainte et à encourager et faciliter un cessez-le-feu au plus vite – la fin des bombardements sur Gaza et la libération des otages, sain.es et sauf.ves. La moitié des deux millions d’habitant.es de Gaza sont des enfants, et plus des deux tiers sont des réfugié.es et leurs descendant.es sont aujourd’hui forcé.es à quitter leurs maisons. Il en impératif qu’ielles aient accès à l’aide humanitaire.

Nous pensons que les États-Unis peuvent jouer un rôle diplomatique vital pour mettre fin aux souffrances. Nous joignons nos voies à celles du Congrès des USA, de l’UNICEF, de Médecins Sans Frontière, du Comité International de la Croix Rouge, et celles de beaucoup d’autres. Sauver des vies est un impératif moral. Pour faire écho à l’UNICEF, “La compassion — et le droit international — doit prévaloir.”

Au moment où ce texte est rédigé, plus de 6000 bombes ont été largués sur Gaza, en douze jours — ce qui revient à un enfant tué toutes les 15 minutes.

“ Les enfants et les familles de Gaza sont pratiquement sans nourriture, sans eau, sans électricité, sans médicaments et sans accès sécure à des hôpitaux. Cela à la suite de plusieurs jours de bombardements aériens et de fermeture des voies d’approvisionnement. L’unique centrale électrique de Gaza n’a plus de carburant depuis mercredi après-midi, ce qui a pour conséquences qu’il n’y a plus ni d’électricité, ni d’eau, ni de traitement des eaux usées. La plupart des habitant.es n’ont plus accès à l’eau potable, ni au robinet, ni par des fournisseurs autres… La situation humanitaire a atteint un niveau létal, et pourtant tout indique que de nouvelles attaques vont avoir lieu. La compassion — ainsi que le droit international — doit prévaloir.” – porte-parole de l’UNICEF, James Elder

Au-delà de notre peine et de notre deuil pour toutes les personnes là-bas et les gens qui les aiment à travers le monde, nous sommes animé.es par notre obstination à défendre notre humanité commune. Nous défendons la liberté, la justice, la dignité et la paix pour toutes et tous – et le désir profond de mettre fin aux massacres.

Nous refusons de dire aux générations futures l’histoire de notre silence, leur raconter que nous sommes resté.es là sans rien faire. Comme l’a dit Emergency Relief Chief Martin Griffiths told UN News, “l’Histoire nous regarde.”

Alia Shawkat
Alyssa Milano
Amanda Seales
Amber Tamblyn
America Ferrera
Andrew Garfield
Anoushka Shankar
Aria Mia Loberti
Ayo Edebiri
Bassam Tariq
Bassem Youssef
Cate Blanchett
Channing Tatum
Cherien Dabis
Darius Marder
David Cross
Dominique Fishback
Dominique Thorne
Elvira Lind
Farah Bsaiso
Fatima Farheen Mirza
Hasan Minhaj
Hend Sabry
Ilana Glazer
Indya Moore 
James Schamus
Jeremy Strong
Jessica Chastain
Joaquin Phoenix
Jon Stewart
Kristen Stewart
Macklemore
Mahershala Ali
Margaret Cho
Mark Ruffalo
May Calamawy
Michael Malarkey
Michael Stipe
Michelle Wolf
Mo Amer
Oscar Isaac
Quinta Brunson
Ramy Youssef
Riz Ahmed
Rooney Mara
Rosario Dawson
Ryan Coogler
Sandra Oh
Sebastian Silva
Shailene Woodley
Shaka King
Susan Sarandon
Vic Mensa 
Wallace Shawn
Wanda Sykes

Source: Variety

Retour haut de page