La police remplacée par la garde des frontières très militarisée

Majd Kayyal, 14-05-2021

Vendredi 14 mai 2021, la police israélienne s’est retirée de la commune de Jadeidi Al-Maker (un quartier de la ville d’Acre) après avoir échoué dans sa tentative de réprimer les manifestations. 

La police a alors été remplacée par des forces des gardes des frontières qui ont fermé toutes les entrées du village avec des blocs de béton, assiégeant les résidents et déployant toute leur force répressive sur les habitants. 

Des images du quartier commencent àêtre diffusées, elles montrent des véhicules blindés l’envahir, en plus de la quantité de drones en activité et de la répartition de tireurs embusqués dans l’ensemble de la commune.

Selon un enregistrement vocal du chef de la municipalité, les troupes sont supposés rester en position jusqu’à ce que la situation soit réévaluée dimanche (16 mai 2021). 

Aucune justification légale n’est fournie concernant cette action. 

Jadeidi Al-Maker est la deuxième localité dans laquelle vivent des Palestiniens résidant en Israël, et où les forces militaires ont pris le pouvoir. Depuis le mardi 11 Mai 2021, et la déclaration de l’état d’urgence sur décision du gouvernement israélien dans la ville de Lod, la police a été remplacée par une “police des frontières” militarisée et un couvre-feu est imposé sur la ville. 

De plus, toutes les entrées de la ville de Nazareth ont été bloquées vendredi 14 mai 2021.  

La moitié des arrestations est maintenant totalement aléatoire (des pièges sont tendus aux voitures qui transportent des Palestiniens), l’autre moitié vise des leaders sur des accusations de provocation.  La nuit dernière, ils ont brûlé des maisons dans lesquelles il y avait des enfants à Yaffa. 

Jadeidi-Makr a été assiégé et son contrôle est passé aux mains des gardes frontières, ils y sont entrés dans des véhicules blindés, et des tireurs ont été postés aux entrées de la ville. Les portes de Nazareth ont aussi été fermées. Kafr-Kanna a été hier le théâtre d’une bataille et ils ont tiré a balle réelle. 

Haifa était calme cette nuit mais les arrestations ont été nombreuses. Nous nous attendons à ce que la situation devient violente aujourd’hui parce qu’ils semblent préparer une attaque. 

Retour haut de page