Israël est un pilier essentiel de la domination des Etats-Unis

Au cours des huit derniers mois, le génocide israélien a tué des dizaines de milliers de Palestiniens et réduit la majeure partie de Gaza à l’état de ruines.
Face à toute cette horreur, nous sommes nombreux à nous interroger : Comment le gouvernement américain peut-il continuer à soutenir cette situation ?
Pour répondre à cette question, il faut comprendre une chose : Israël est un pilier essentiel de la domination américaine au Moyen-Orient.
Dans « Framing Palestine Israel, the Gulf states, and American power in the Middle East », Adam Hanieh explique pourquoi les États-Unis fournissent chaque année des milliards de dollars de financement militaire à Israël. La réponse ? Tout a à voir avec l’empire américain.

Par Jewish Voice for Peace, le 19 juin 2024

Comprendre l’importance de l’impérialisme
En se limitant à l’occupation israélienne de la Palestine, on oublie le rôle clé que joue Israël dans la protection des intérêts impériaux des Etats-Unis dans l’ensemble de la région. « La solidarité avec la Palestine est souvent réduite à la question des violations continues du droit international par Israël », écrit M. Hanieh. Cette approche n’aborde pas ce qui motive le soutien des États-Unis et de l’Occident à Israël. Elle suppose également, à tort, que le gouvernement des Etats-Unis se laissera influencer par les appels au respect des droits de l’Homme.

« Un rempart majeur des intérêts états-uniens dans la région »
M. Hanieh affirme qu’Israël a historiquement agi pour protéger les intérêts impériaux états-uniens dans ce qu’il est convenu d’appeler le « Moyen-Orient », une région dont l’importance économique et géostratégique pour le maintien de l’hégémonie mondiale des États-Unis ne saurait être sous-estimée.
Les gouvernements successifs aux Etats-Unis ont cherché à protéger et à étendre l’empire américain, c’est-à-dire les intérêts américains au Moyen-Orient – le principal étant de maintenir un approvisionnement stable en pétrole et d’assurer la longévité du « système mondial dominé par les États-Unis ».
Israël est un pilier essentiel de cette stratégie, agissant comme « un partenaire loyal et un rempart contre les menaces qui pèsent sur les intérêts américains dans la région ». Et il bénéficie grandement de cette relation. Après tout, il ne pourrait pas maintenir un « état de guerre permanent » ou une occupation militaire indéfinie sur des millions de Palestiniens sans le soutien politique et économique des États-Unis, et sans beaucoup de soutien.

La « nature intrinsèque d’Israël en tant que colonie de peuplement »
Un autre facteur est à l’origine de la relation « spéciale » entre les États-Unis et Israël : le colonialisme de peuplement. Hanieh écrit : « Les colonies de peuplement doivent continuellement travailler à fortifier les structures d’oppression raciale, d’exploitation de classe et de dépossession. Par conséquent, il s’agit généralement de sociétés hautement militarisées et violentes ».
En quoi est-ce important ? Cela signifie que les colonies de peuplement sont encore plus susceptibles de dépendre d’un soutien extérieur pour survivre, comme c’est le cas d’Israël. Cela en fait, selon Hanieh, « des partenaires beaucoup plus fiables des intérêts impériaux occidentaux ».

Normalisation et évolution de l’impérialisme des Etats-Unis
C’est dans ce contexte qu’il faut comprendre les appels à la « normalisation » des relations entre les États arabes et Israël.
Selon Hanieh, la stratégie états-unienne au Moyen-Orient se concentre depuis les années 1990 sur l’intégration économique d’Israël dans l’ensemble de la région. C’est pour cette raison que les États-Unis ont cherché à normaliser les relations entre les deux piliers de leur hégémonie au Moyen-Orient : Israël et les monarchies du Golfe, ainsi que la Jordanie et l’Égypte.
Bien que souvent présentés comme tels, les appels à la normalisation n’ont rien à voir avec une volonté de « paix » de la part des États-Unis. La normalisation sape la cause de la libération palestinienne et n’est rien d’autre qu’une tentative transparente de consolider les intérêts impériaux états-uniens, en particulier ces derniers temps, face au déclin de la puissance des Etats-Unis et à la montée en puissance de la Chine.
Qu’est-ce que cela signifie pour nos mouvements ?
Les intérêts matériels sont à l’origine du soutien continu des États-Unis à Israël. Dans la lutte de notre mouvement pour mettre fin au soutien des États-Unis à l’oppression et au massacre des Palestiniens par Israël, notre mandat est explicitement anti-impérialiste.
Aujourd’hui, un nombre sans précédent de personnes ont rejoint la lutte contre le génocide israélien, ce que Hanieh décrit comme un « réveil politique mondial » avec la Palestine « au premier plan ». Dans le même temps, de plus en plus de personnes juives états-uniennes reconnaissent que la sécurité des Juifs et Juives ne saurait être assurée par l’oppression et le massacre des Palestiniens.
Faire pression pour envoyer des milliards d’armes à Israël alors qu’il commet un génocide devrait être une position politique intenable. Et elle le sera, au fur et à mesure que notre mouvement se développera. Le pouvoir du peuple peut vaincre les intérêts spéciaux. C’est pourquoi nous devons protéger les progrès que nous avons réalisés et continuer à nous organiser pour obtenir des victoires plus importantes.

Traduction : SD pour l’agence Media Palestine

Source : Jewish Voice for Peace

Retour haut de page